La 22ème rentrée de PSE !

05/09/2017

Le 4 septembre dernier a eu lieu la 22ème rentrée de PSE dans notre centre de Phnom Penh ! Une année placée sous le signe de la qualité : qualité de l’enseignement, mais aussi qualité de nos infrastructures.

Belle année scolaire à toutes et à tous !

Plus de vingt ans après sa création, Pour un Sourire d’Enfant n’a pas seulement apporté nourriture et soins aux plus démunis mais aussi une scolarisation et une formation professionnelle de qualité. Cette qualité, PSE se bat pour la maintenir et surtout pour l’améliorer ! La rentrée est donc un défi encore plus important pour permettre à notre grande famille de toujours viser plus haut !

Les étudiants se sont retrouvés le 4 septembre au matin pour la traditionnelle levée des couleurs, en présence de l’ensemble de l’équipe professorale. Ce rendez-vous incontournable les accompagnera chaque matin durant l’année.

Les enfants ont besoin de chacun de nous

En coulisses, tout le personnel s’affaire pour que chaque enfant puisse récupérer un badge d’accès, son uniforme et son matériel scolaire. Les cantines sont prêtes à les recevoir, matin, midi ou soir suivant le rythme scolaire des enfants. « Nous allons bientôt célébrer le premier anniversaire du départ de Christian / Papy » nous confie Marie-France des Pallières, co-fondatrice de PSE. « C’est l’occasion de nous rappeler les raisons qui nous ont poussés à créer cette association il y a plus de 20 ans : que les enfants les plus défavorisés soient nourris. Ensuite qu’ils aient accès à l’éducation pour pouvoir sortir de la misère et faire partie de la société, avoir une vie décente leur permettant de prendre soin de leur famille. […] Cela signifie qu’ils ont besoin de chacun d’entre nous, peu importe qui nous sommes et quel emploi nous occupons à PSE »

Pousser chaque enfant au maximum de ses capacités

L’année dernière, nous avions organisé des cours de soutien scolaire pour 700 enfants identifiés à risque de décrochage dans une ou plusieurs matières. Nous avons maintenu des cours de soutien durant les vacances scolaires et renforcerons encore le dispositif durant l’année pour que le maximum d’élèves du primaire ait la chance de continuer au collège puis en formation professionnelle ou, pourquoi pas, jusqu’au bac et aux études supérieures.

Qu’est-ce qu’un bon professeur ?

Améliorer la qualité, c’est aussi s’interroger sur les manières d’améliorer son propre travail. Comment améliorer leurs techniques pédagogiques ? comment passer de la théorie à la pratique ? comment gérer sa classe et suivre les progrès de chaque étudiant ? Autant de sujets sur lesquels les équipes éducatives de notre Institut de Formation Professionnelle ont réfléchi. Elles ont d’ailleurs trouvé une première réponse en se dotant d’un slogan pour l’année (et au-delà) autour des initiales de PSE : Passion pour le Succès de l’Education !

« Notre équipe a pour objectif de renforcer la qualité de l’enseignement et des langues étrangères, l’anglais en priorité » explique Ann Robraw, directeur de l’équipe pédagogique de PSE. Dans cette mission, PSE ne travaille pas seule mais en étroite collaboration avec les équipes du Ministère de l’Education. « Nous avons beaucoup travaillé ensemble ces dernières années à former les professeurs des écoles publiques à notre méthode de rattrapage scolaire. Cette année, nous développerons ensemble les manuels de l’année 4, qui correspond aux niveaux 7 et 8 (équivalents de la 5ème et 4ème en France). » détaille Robraw. « Nous avons également pour mission de développer la formation humaine des jeunes. En effet, il ne s’agit pas uniquement d’être un bon professionnel d’un point de vue technique, il s’agit aussi de former les futurs citoyens et pères/mères de familles pour le Cambodge ! »

Orientation des étudiants et renforcement de l’anglais

Nos classes préparatoires offrent aux jeunes, à l’âge de 17 ans, une année de « sas » entre la scolarité et la formation professionnelle. Ils y étudient, de façon intensive, le khmer, les mathématiques, l’anglais, y sont initiés à la connaissance de l’entreprise, découvrent les métiers et préparent leur orientation. 

Cette année, des « classes de découverte » seront organisées dans notre centre de Siem Reap afin d’orienter les étudiants vers les filières les plus adaptées pour eux. Durant 5 jours, les étudiants découvriront la diversité des métiers, rencontreront des professionnels des différents secteurs et prendront le temps de réfléchir au métier de leur rêve !

D’autre part, l’apprentissage de l’anglais sera renforcé. « Nous faisons appel à des volontaires bénévoles dont l’anglais est la plupart du temps la langue maternelle » détaille Fabien Dutasta, Directeur de l’Institut. « Ils assistent nos professeurs d’anglais. Grâce à ce dispositif, nous pouvons régulièrement diviser les classes en deux pour organiser de véritables moments de conversation. »

 

Formations Professionnelles : amélioration des conditions d’accueil

« Toutes nos formations font une large part à la pratique, c’est une spécificité de PSE et un critère clé pour l’employabilité de nos jeunes. » insiste Fabien. « Il est donc indispensable de bénéficier des meilleurs équipements qui favorisent des exercices d’application efficaces et au plus proche des conditions réelles de travail en entreprise ».

Ainsi, par exemple, la buanderie qui sert aux élèves de l’Ecole d’Hôtellerie et de Tourisme est en cours de rénovation. La rénovation complète de notre restaurant d’application, Le Lotus Blanc, est à l’étude afin d’agrandir les cuisines ainsi que les capacités d’accueil. D’ici la fin de l’année, les ateliers d’électricité, anciens et qui ne sont plus adaptés aux besoins, seront rénovés et les locaux restructurés pour permettre aux jeunes de s’exercer dans de bonnes conditions d’apprentissage.

Enfin, notre Ecole de Commerce a emménagé dans ses nouveaux locaux ! A quelques centaines de mètres du centre historique de PSE, le nouveau campus Oberk Ka Orm (OBK) permet aux étudiants, aux professeurs et au personnel de travailler dans les meilleures conditions qui favoriseront l’apprentissage, le travail de groupe et l’autonomisation des étudiants !

 

Remonter